L’île d’arz rayée de la carte par la montée des eaux en 2050 ?

Quiberon et Saint-Pierre-Quiberon sur une île. La presqu’île de Gâvres sous les eaux. L’extrémité de la pointe des Poulains, à Belle-Ile-en-Mer, et l’isthme de Penthièvre, à Saint-Pierre-de-Quiberon, immergés totalement. Dans sa dernière étude, l’association Climate Central montre un littoral morbihannais à peine imaginable. Elle estime que 300 millions de personnes dans le monde pourraient être menacées par la montée des eaux d’ici trente ans.

A lire sur https://www.ouest-france.fr/bretagne/morbihan/montee-des-eaux-cette-etude-qui-raye-de-la-carte-dix-joyaux-du-morbihan-6605383

https://www.climatecentral.org/

En bleu clair les zones restant hors d’eau en 2050

Commentaire de La Vitrine de l’île d’Arz

L’île d’Arz aux trois quarts sous l’eau dans moins d’une génération, qu’il s’agisse d’un scénario catastrophe ou dune prévision, cette perspective devrait conduire à une logique d’aménagement et d’urbanisation à moyen terme de la part de nos élus. Est-il raisonnable d’agrandir le centre des Glénans qui est sur une zone où le risque de submersion est patent ? Pourquoi la commune a-t-elle décidé il y a une semaine d’acheter des terrains qui sont en zone déjà très humide pour de futurs lotissements ? Quelle évolution du prix des maisons sur l’île d’Arz pour celles qui risquent d’avoir les pieds dans l’eau. L’absence de réflexion prospective en la matière interpelle.

Pour réagir, prendre position, merci d’écrire à info@arz.fr

Share

Culture, Loisirs, Artisanat, Commerce & Services, Hébergement, Marina