POrt du masque obligatoire sur le marche de vannes

« Il faut le mettre ou pas ? », s’interroge cette quinquagénaire venue faire le marché à Vannes (Morbihan), masque en main. Bien qu’elle habite non loin, cette Plunerétaine n’était pas au courant du nouvel arrêté préfectoral : à partir de ce samedi 8 août 2020, le port du masque est désormais obligatoire dans les marchés de plein air comptant plus de quinze exposants. Il faut dire que les affiches « masque obligatoire » qui ont fleuri sur le marché ne sont pas particulièrement visibles, et côtoient encore les panneaux rappelant que le port du masque est « conseillé ».

Toutefois, à quelques exceptions près, la mesure est plutôt bien respectée dans l’ensemble du marché, par les exposants comme par les passants. Nicolas et Véronique, deux Vannetais, sont ainsi venus faire leurs courses avec leur masque par habitude, sans avoir été informés de la décision préfectorale. Même son de cloche auprès des commerçants : « Je n’ai appris qu’en arrivant ce matin que le masque était devenu obligatoire, observe la fleuriste Chloé Maslin. Mais de toute manière, cela fait déjà plusieurs semaines qu’on le porte. »

https://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/le-marche-de-vannes-se-masque-6932062

Share

« La seconde vague se présentera de manière différente »

Une seconde vague semble inévitable et un médicament très efficace n’est pas pour demain, explique le Pr Pierre-Louis Druais, membre du Conseil scientifique Covid-19 et médecin généraliste, dans un entretien accordé à Ouest-France. La lutte doit aujourd’hui se structurer et se recentrer au niveau local, afin d’emporter l’adhésion de la population, développe-t-il. https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/entretien-la-seconde-vague-de-coronavirus-se-presentera-de-maniere-differente-6931868

Share

Culture, Loisirs, Artisanat, Commerce & Services, Hébergement, Marina