La coquille Saint-Jacques voit avec de centaines d’yeux autonomes

La coquille Saint-Jacques voit avec des centaines d’yeux, disposant chacun de deux rétines, en utilisant la technique employée pour les télescopes modernes pour reconstituer une image Article en anglais sur New York Times Articles similaires