Marie-Hélène Stéphany se bat pour son caillou…

Marie-Hélène Stéphany se bat pour son caillou,  titre Le Télégramme. Rassurez-vous, madame le Maire ne souffre pas de la gravelle, elle ne se bat pas contre un caillou, mais  pour le caillou,  traduisons pour les non caillouteux, le caillou désigne l’île d’Arz . Elle ne se bat pas non plus à coups de cailloux malgré la très utile protection du trait de côte à Pen Raz par des gros cailloux

©  La Vitrine de l’île d’Arz

Samedi soir, Marie-Hélène Stéphany, maire de l’île, et l’équipe municipale ont présenté leurs voeux à la population. Dans son discours, la maire a fait appel aux Îldarais pour renforcer la réserve communale de sécurité civile. Elle a aussi précisé que la cale de Béluré était maintenant gérée par la Région, et qu’en 2018, la réattribution de la desserte maritime de l’île serait à l’étude. Les maires de Séné, Luc Foucault, et d’Arradon, Antoine Mercier, qui siègent tous deux à Golfe du Morbihan Vannes Agglomération (GMVA), étaient venus en voisins assister à la cérémonie des voeux. Ils en ont profité pour discuter avec les Îldarais de sujets qui leur tiennent à coeur. La cérémonie s’est prolongée autour du verre de l’amitié.
© Le Télégramme

Le Télégramme

Éphéméride îledaraise

Un barrage contre l’Atlantique