Les vœux du maire de Vannes

Préfet, élus, responsables économiques... un parterre de personnalités assistait hier matin aux voeux du maire de Vannes.

C’est une tradition : lors de ses vœux, David Robo lance une série d’annonces ou de confirmations de projets. Hier samedi après un bilan de l’année écoulée et du début mandat, il a notamment annoncé le rachat de l’ancien Greta.

Au premier trimestre : sécurité et jazz 
Le maire annonce la sécurité comme axe prioritaire. Il confirme que 89 caméras de vidéosurveillance seront en place avant la fin du premier trimestre. Et qu’en février, des policiers municipaux seraient présents quatre demi-journées par semaine dans les commissariats de quartier de Ménimur et Kercado. Autre annonce : une Nuit du Jazz avec Jacky Terrasson au Pac et des concerts en ville le 24 février, en écho à Jazz en ville.

Deuxième trimestre : commerces et culture 
Avril : fin de la requalification de la rue Saint-Vincent et ouverture de « H & M » rue du Mené. Mai : Celti’Vannes n’aura plus lieu en septembre mais fin mai dans le cadre de la Fête de la Bretagne.

Troisième trimestre : street park 
Début juillet : inauguration du « Street park » rive droite. « Équipement pensé, imaginé et conçu pour être adapté aux contraintes du centre-ville (…) où pourront se côtoyer des non-initiés, des passionnés, de la trottinette aux rollers en passant par le skate et le BMX. Un équipement destiné aux jeunes mais aussi et surtout aux familles ».

Quatrième trimestre : rive gauche et Greta 

Pour la rive gauche du port, « vous rêvez d’espaces de convivialité, de promenade, d’une base nautique, d’un équipement culturel, de commerces, de cafés, de logements, d’un équipement hôtelier. Dans les prochaines semaines, nous lancerons un grand concours d’architectes (…). D’ici la fin de l’année, nous présenterons les projets lauréats avec une exposition à l’hôtel de ville ». Et pour garder la maîtrise foncière de la rive droite, le maire a annoncé le rachat du site de l’ancien Greta au Département. En octobre, ouverture des premiers commerces du nouveau centre commercial de Kercado.

Déclarations politiques


Cette cérémonie a aussi été l’occasion pour David Robo d’afficher ses positions sur des sujets chauds du moment. La sécurité. « Aujourd’hui, il nous manque entre dix et quinze policiers nationaux. C’est beaucoup ! C’est trop ! J’ai interpellé le premier ministre sur cette question (…) ». Notre-Dame des Landes. « Nos entreprises, ici et dans le Grand Ouest, ont besoin d’être au coeur du monde. Ce coeur du monde porte un nom : Notre-Dame des Landes qui est une nécessité pour le développement de la Bretagne, devenue l’une des plus petites régions de France avec le redécoupage territorial (raté, il faut bien le dire). Oui à la Bretagne historique ! » L’agglo. Après la bisbille autour des finances de l’agglo, David Robo estime que « L’avenir de notre territoire est profondément lié à celui de notre nouvelle agglomération (…). Cela nécessite des moyens supplémentaires que je ne souhaite pas issus de la fiscalité et qui relèvent d’un effort collectif de la part de chaque commune membre. Avec les conseillers communautaires vannetais, nous avons fait le choix de donner ces moyens à l’agglomération (…). »
© Le Télégramme

Le Télégramme