Il faut sauver le coq Maurice !

Tout ce tapage stresse son coq se plaint sa maîtresse

Les estivants veulent que le coq Maurice finisse en coq au vin car il les dérange par ses vocalise. L’île de Saint Pierre d’Oléron est divisé en pro et anti volatile. Le sujet passionne le New York Times, comme quoi les clichés ont bonne plume. A lire, en anglais, sur
https://www.nytimes.com/2019/06/23/world/europe/france-rural-urban-rooster.html

Share