Tous les articles par STENER

Le Viager – Suite des chroniques du Chien qui parlait aux chats

Chien 3

Le viager

Ce mercredi matin de décembre, le Chien était content d’avoir réussi à coincer Raminagrobide qui depuis plusieurs jours réussissait à lui échapper, ne lui ayant pas pardonné de l’avoir traité de miroton.

Cf. épisode précédent :

http://arz.fr/index.php/2016/01/28/le-chien-qui-parlait-au-chats-chronique-iledaraise-1/

Tout guilleret de cette occasion de parler tout à son aise, son vice, le Chien s’avança vers le chat en frétillant de la queue quand la cloche sonna. Le Chien qui savait compter s’apprêta  à compter les tintements pour savoir combien de temps le séparait encore du déjeuner quand le chat baissa les oreilles reconnaissant le glas dont la tessiture grave lui était déplaisante.

– Encore un enterrement, remarqua le Chien qui s’apprêta à parler nécrologie ; comme beaucoup d’humains il aimait gloser sur les défunts et se rassurer sur sa résistance au temps en parlant des ‘chers défunts’

– C’est le Parisien que l’on enterre, l’informa le chat

– Le Parisien, Emile ?

– Oui, tu en connais beaucoup toi de Parisiens qui passent l’hiver sur l’île

– Non, mais je ne savais pas qu’il était passé ad patres

– Et si, il y a trois jours mais le temps que la famille vienne, on l’enterre aujourd’hui

– Il avait beaucoup de famille ?

– Non, il est mort à soixante dix ans, déjà veuf depuis trois ans et sans enfants

– Tu en sais des choses sur le défunt

– Normal, il venait une fois par  trimestre voir Lolotte

– Ta maîtresse, pourquoi ?

– Il lui avait acheté sa maison en viager, il y a dix ans déjà. Venu visiter l’île un week-end, il avait eu le coup de foudre et décidé d’acheter une maison. Il avait pensé faire une bonne affaire en achetant la maison de ma patronne qui avait alors déjà quatre-vingt trois ans

– Ca n’a pas de santé, les Parisiens, c’est sûr, mais faut dire qu’elle porte bien la Charlotte; elle va à la côte encore tous les jours à la saison de la pêche. Après certains disent que l’île d’Arz est une île de vieux !

L’île d’Arz, une île de vieux ?

– Oui, c’est vrai que l’air marin ça conserve mais j’en étais presque malheureux pour Emile.  Il avait loué une chambre pour un mois pour les fêtes de Noël. Il était, à son arrivée, venu comme d’habitude  prendre le café et guetter sur le visage de ma maîtresse des signes de sénescence mais Lolotte péte la forme. Ca a du lui donner un coup de bourdon à l’Emile, lui qui l’espérait tant prendre sa retraite sur l’île dans ‘sa’ maison…

– Au fait, tu sais, toi,  combien il y en a de maisons à vendre sur l’île ?

– Dix-sept selon l’Observatoire immobilier de la Vitrine de l’île d’Arz

http://arz.fr/index.php/se-loger/observatoire-immobilier-et-foncier/

– Enfin, cela lui fait une génération au cimetière, dans deux générations, ce seront de vrais îledarais  ses descendants !

– Tu oublies qu’il n’a pas laissé d’enfants

– Une génération sacrifiée alors…

-Bon, c’est pas tout.  Kenavo. A la soupe ! dit le Chien que cette conversation avait mis en appétit

http://arz.fr/index.php/2016/01/17/etre-iledarais-les-reponses/

Christophe Stener

Le viager film

En 1930 à Paris. Léon Galipeau, médecin généraliste à la compétence discutable, ausculte Louis Martinet, célibataire de 59 ans. Persuadé que son patient n’a que deux ans tout au plus à vivre, Galipeau convainc son frère Emile d’acquérir en viager la maison de campagne que possède Martinet dans un petit village de pêcheurs inconnu : Saint-Tropez. Confiants dans leur affaire, les deux frères acceptent même d’indexer la rente viagère sur le cours d’une valeur pensent-ils sans avenir : l’aluminium. Alors que les années passent, non seulement Martinet garde bon pied bon œil mais encore reprend-il vigueur et entrain sous le soleil du Midi. Lassée d’attendre le trépas de Martinet, elle échafaude des plans pour se débarrasser de l’encombrant crédirentier. Mais les tentatives des Galipeau pour éliminer l’innocent Martinet se retournent invariablement contre eux. Un à un, les Galipeau décèdent sous leregard toujours candide du vaillant retraité.

Filmographie de Pierre Tchernia

Michel Serrault & Michel Galabru

Le viager 4

La consultation

Le viager 3

Hitler ne passera pas !

Le viager 2

Le procès

Le viager - Photo 1

Interview de Pierre Tchernia

Tchernia

Interview de Pierre Tchernia 2

Share