Archives de catégorie : Arz

Dans les îles du golfe du Morbihan, « une bataille perdue d’avance » contre le dérèglement climatique

Les îles du golfe du Morbihan sont déjà confrontées aux conséquences de la crise climatique. Si la montée des eaux est inéluctable, c’est surtout les phénomènes météorologiques extrêmes qui inquiètent, pour les risques de submersion qu’ils entraînent.
L’urgence environnementale, « pour nous, c’est très concret », affirme Jean Loiseau, le maire de l’île d’Arz. Sur l’île des capitaines, comme à l’île-aux-Moines, les deux principales îles du golfe, les effets du dérèglement climatique sur le littoral sont déjà visibles. Les sentiers côtiers témoignent à travers les décennies de l’évolution du trait de côte. À l’île d’Arz, l’érosion est spectaculaire et a entraîné la détérioration du chemin à plusieurs endroits. Par grandes marées, on ne peut par exemple plus passer sur la pointe de Nénézic, au nord-est de l’île. Julien Leperlier, garde littoral de l’île-aux-Moines, le constate également : « Des sentiers côtiers ont disparu, et des clôtures sont arrivées sur la côte alors qu’elles étaient plus éloignées auparavant ». Il remarque que « les effets de l’érosion se font plus sentir dans certains endroits, comme à la pointe de Brouel, où la côte est plus friable ».

https://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes/dans-les-iles-du-golfe-du-morbihan-une-bataille-perdue-d-avance-contre-le-dereglement-climatique-29-09-2022-13188472.php

Share

Dans le golfe du Morbihan, « les îles sont des territoires vulnérables » face au dérèglement climatique

Dans le golfe du Morbihan, les îles sont les premières confrontées aux conséquences du dérèglement climatique. Mouncef Sedrati, enseignant-chercheur géomorphologie littorale et géologie marine à l’Université de Bretagne Sud, suit l’évolution du littoral face au changement climatique.

À quels risques sont confrontées les îles du golfe du Morbihan ?

L’érosion littorale est un phénomène naturel d’autoalimentation. Le littoral emprunte le sédiment dans un endroit et le positionne ailleurs, sous l’effet des vagues et des courants. En théorie, ce système est équilibré. Mais l’action anthropique, avec l’artificialisation du littoral, l’empêche. L’érosion est accentuée car nous avons figé le littoral en établissant une nouvelle frontière entre nous, humains, et la mer. Et en défendant nos frontières, nous aggravons la situation.

https://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes/dans-le-golfe-du-morbihan-les-iles-sont-des-territoires-vulnerables-face-au-dereglement-climatique-27-09-2022-13187783.php

Share