Archives pour la catégorie Stener

1er Juillet, Sainte Esther

Document hébraïque, Esther en majesté désignée par le doigt de Dieu avec le triomphe de Mardochée en miniature – Afrique du Nord – Fin XIXe s. MAHJ

 

L’Eglise catholique fête Esther le 1er juillet. Le Livre d’Esther de l’Ancien Testament narre comment une belle et pudique Juive épousée par le roi perse Ahasuerus (Xerxès) sauvera du pogrom le peuple hébreu menacé de pogrom par les manigances du Grand Vizir Haman.

Les Juifs célèbrent cette sauvegarde  lors de la fête du Purim (la fête des sorts car la date du pogrom avait été tirée au hasard par les astrologues d’Haman).

Le catholicisme a intégré à son canon la version grecque du texte biblique. La religiosité du récit ne fait en effet pour le catholicisme pas débat. La main de Dieu agit constamment, de façon mystérieuse.  Esther n’est que l’instrument de l’intercession divine. Le culte marial conduit même à en faire la préfiguration du don par la Vierge Marie de son fils pour le salut des hommes.

Textes grec et massorétique en ligne sur  TOB

Racine en tira, à la demande de madame de Maintenon, l’épouse secrète du roi Louis XIV, pour ses protégées  “les Demoiselles de Saint-Cyr”,  une tragédie qui comporte une fameuse Prière d’Esther qui rendit célèbre Rachel, celle dont parle Proust…

A lire bientôt, mon ouvrage
Christophe Stener, Iconographie du Livre d’Esther
à paraître à l’automne 2018.
Extraits sur demande à info@arz.fr
Véronèse, Pâmoison d’Esther devant le roi Ahasureus, 1555 – Episode in Livre d’Esther, version grecque, chap. 4, D,15

 

Share

Migrants, l’enfer libyen

La Libye, où s’est rendu, ce lundi, le ministre de l’Intérieur italien, Matteo Salvini, est un passage obligé pour de nombreux migrants. Et c’est souvent la partie la plus éprouvante de leur périple, comme en témoignent ces récits recueillis à bord de l’Aquarius, le bateau dont l’accès à un port italien a été interdit, le 10 juin dernier.

La suite sur Le Télégramme  

A lire

Une histoire de boat people qui se finit bien et sur l’île d’Arz, mais c’est un conte de Noël…

Fnac

Share