Camélia Higo

un-jardin-de-collection-pour-des-camelias-dexception

 

Cette année, la plantation d’une centaine de camélias Higo a aussi représenté « un grand moment », aux serres du Pérenno. « Nous avons eu une donation exceptionnelle, raconte François Gouthe, le responsable du site de production de la ville. La famille Gerken, de Crac’h, possédait 350 variétés de camélias. J’ai fait des prélèvements pour réaliser des bouturages, que nous avons cultivés dans nos serres. »

Sa particularité ? « Son coeur ! » Le Camélia Higo produit une fleur pourvue de 100 à 300 étamines.

Une fois devenus grands, les plants ont été installés dans les jardins de l’étang au Duc, côté ouest, à Vannes. « C’était le lieu le plus propice pour ce premier jardin de collection », se réjouit François Gouthe. Un endroit incontournable pour tous les passionnés

D’ailleurs, le congrès international des camélias, organisé à Nantes, en 2018, devrait y faire un tour.

 

Ouest France 9 mai 2014

Share

Culture, Loisirs, Artisanat, Commerce & Services, Hébergement, Marina