Archives de catégorie : Vie locale

COMMENT L’ÎLE D’ARZ S’ORGANISE POUR GARDER ET ATTIRER LES JEUNES ACTIFS [VIDÉO]

Gabriel JACOB, Clemence LAUR, Come RIPOCHE témoignent

Vidéo à découvrir sur Le Télégramme

Depuis cinq ans, l’île d’Arz accueille de jeunes actifs. Comment la commune s’organise pour les garder et pour en attirer d’autres ? Réponses avec le maire et la première adjointe.

https://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes/comment-l-ile-d-arz-s-organise-pour-garder-et-attirer-les-jeunes-actifs-video-27-04-2021-12741192.php

Share

Sondage : une très forte majorité insatisfaite de l’action de la nouvelle équipe municipale

1021 personnes ont répondu au sondage ouvert par La Vitrine de l’île d’Arz. Ce chiffre montre une forte mobilisation des soutiens mais témoigne d’une bien plus forte encore votation critique du bilan de la première année de mandat de la nouvelle équipe. Le nombre de votes, supérieur même au nombre des électeurs îledarais, atteste du renfort de proches, de familles, d’amis. Le sondage étant strictement anonyme nous ne pouvons savoir quelle est la part des îledarais résidents permanents, secondaires et de ceux appelés en renfort. En l’état, ce sondage est, à l’évidence, représentatif.

La très, très, grande majorité des votants ne sont pas satisfaits. Ce résultat est, selon nous, l’expression d’une exaspération face à la cohue subie dans les bateaux-bus, à la nouvelle organisation de la collecte des déchets, à l’envahissement pendant et malgré le confinement du caillou par des centaines de personnes et les trop nombreux comportements inciviques (tapage nocturne, non port du masque, camping sauvage…). Les îledarais sont, comme tous les Français, fatigués de cette pandémie qui dure et le défoulement sur les dirigeants politiques est une forme de compensation aux angoisses de la période.

Nous avons décidé de ne pas publier les résultats détaillés pour, qu’après ces semaines un peu ‘électriques’, l’île puisse retrouver la sérénité que nous apprécions, tous, tant. Cette décision fera l’unanimité contre nous des soutiens et des opposants.

Une action municipale doit s’apprécier sur la durée, celle d’un mandat, pas sur une mini crise durant une époque pandémique marquée par la sur-fréquentation de l’île en plein confinement. Reste à espérer que ces épisodes ne se reproduisent pas lors du prochain Pont de l’Ascension.

On ne gouverne pas avec les sondages, on les lit mais on doit, quand on est élu, tracer sa route dans ce que l’on pense être l’intérêt général. L’heureuse installation récente d’un Conseil municipal des Jeunes est un signe de plus de la volonté sincère de l’équipe municipale de faire participer les citoyens à la vie de la Cité.

Christophe STENER

Share