Archives de catégorie : Société

Le dessin de coco dénonçant la décision de la cour suprême sur l’avortement fait le tour du monde

https://twitter.com/sharonstone/status/1541871509186019329

Sharon Stone est-elle une lectrice de Libération ? Pas encore, dirons-nous. Même si l’actrice américaine parle très bien français, elle a sûrement manqué notre une de samedi, signée Coco, pour illustrer le dossier «IVG, le vendredi noir» après la décision de la Cour suprême torpillant le droit à l’avortement aux Etats-Unis. Mais Sharon Stone est assurément une militante féministe. Du genre à déplorer que l’attention et le financement consacrés à la santé des femmes deviennent «au mieux laxistes voire violemment oppressifs» quand ils sont «laissés aux soins de l’idéologie masculine». La star de Basic Instinct ne lit pas Libé, mais Internet a fait son œuvre : la une de Libé avec le dessin de Coco, aussitôt publiée, a attiré l’attention des Français, puis des Américains. Si bien que Sharon Stone l’a partagée sur Twitter et Instagram à ses trois millions d’abonnés mercredi avec ce sobre commentaire : «Nous avons déjà fait ça», dit-elle en évoquant les avortements clandestins autrefois réalisés avec des cintres. «Nous ne recommencerons pas, Amérique.»

Touchée, Coco s’est confiée dans les colonnes de Libération : « C’est un sujet qui me tient à cœur, je serai toujours là pour défendre le droit à l’ avortement. Mon corps mon choix, c’est le message le plus important et c’est celui de ce dessin. C’est un dessin muet, sans texte, donc tout le monde peut le comprendre, peu importe la langue. »

En Europe, le Vatican est à la manœuvre pour remettre en cause le droit à l’avortement

Respect de la dignité de chaque être humain

À l’issue de la rencontre, le président de la COMECE a exprimé les inquiétudes de l’Église catholique quant à la manière dont la question de l’avortement est traitée à échelle européenne. «La tentative de considérer l’avortement comme un droit fondamental, non seulement va à l’encontre du respect de la dignité de chaque être humain, qui est l’un des piliers de l’UE, mais elle mettra également gravement en danger le droit à la liberté de religion, de pensée et de conscience et la possibilité d’exercer l’objection de conscience», a déclaré le cardinal Hollerich.

NOTRE COMMENTAIRE

Grande violence graphique de ce dessin de la dessinatrice COCO de Libération pour illustrer une si grande violence faite aux femmes obligées, hier et peut-être demain, de recourir aux ‘faiseuses d’anges’ et à leurs cintres mortifères

Christophe STENER

Share