Archives pour la catégorie Environnement

Le Varech à Ilur

Au cœur du Golfe du Morbihan, l’île d’Ilur est un site à part. Elle est la seule île entièrement publique. Propriété du conservatoire du littoraldepuis 2008, ses 37 hectares sont gérés par le parc naturel régional. L’institution en fait une sorte de « laboratoire » des bonnes pratiques sur son territoire : les auxiliaires d’entretien de ses paysages sont un troupeau de brebis Landes de Bretagne, des toilettes sèches ont été installées à l’entrée du village, l’électricité est fournie par 75 m² de panneaux photovoltaïques. Ceux-ci sont installés sur notre carte postale du jour.

Le varech

 

Au premier abord, ce bâtiment un peu à l’écart du village ne semble pas d’un grand intérêt architectural. Pourtant l’équipe du parc l’a inscrit dans son inventaire du patrimoine maritime bâti. Ce local technique est en effet le souvenir d’une des principales activités économiques de l’île. Longtemps habitée par quelques familles de paysans, Ilur a aussi été un site d’exploitation des zostères. Ce hangar est un ancien hangar à varech.

C’est en 1913 qu’une famille parisienne se lance dans l’exploitation de cette plante maritime sur différents sites du golfe.

À Ilur et au lieu-dit Rudevent sur l’Île d’Arz, deux hangars sont construits : ils servent de centres de récolte et de séchage. Collectées à marée basse, étendues à même le sol pour être dessalées par les pluies, les zostères étaient ensuite séchées au vent et au soleil. Cinq à six ouvriers ont travaillé sur Ilur grâce à cette activité.

Précieuses zostères

 

La plante était ensuite ramenée sur le continent à Saint-Armel. Réputée « souple, élastique, imputrescible, inaltérable, inodore, aseptique, isolant, ininflammable et plus légère que la laine » par ses promoteurs, elle était utilisée à l’emballage d’objets fragiles, au rembourrage des sièges, mais surtout à confection de matelas notamment à destination des hôpitaux et de l’armée. Dans les années 1930, la plante s’est raréfiée à cause d’une maladie.

Ce local technique dévoile donc toute une page d’histoire d’Ilur et du Golfe. Une page qui s’écrit encore aujourd’hui : les zostères ont retrouvé des couleurs et gagné une reconnaissance écologie. Elles sont d’ailleurs l’habitat privilégié de l’hippocampe, l’emblème du PNR.

En savoir plus

Des sorties à Ilur sont organisées ce mercredi 8 août puis le 22 août avec Mélanie Chouan. Tarifs : 26 €/ 18€ enfant/6 € pour les moins de 4 ans. Puis par le Parc au départ du passage de Saint-Armel dimanche 19 août. Réservations : 02 97 47 24 34 ou 02 97 53 69 69. Tarifs : 20 €/ 10€ pour les moi s de 18 ans.

parc-golfe-morbihan.bzh ; kartenn.region-bretagne.fr ou patrimoine.bzh

Le Télégramme

Varech et goëmon

 

 

Share

Agenda 21. La moitié des actions réalisée

 

Lors du Conseil municipal du 23 juillet, à l’Île d’Arz, les élus ont voté à l’unanimité l’Agenda 21 de la commune. Un Agenda 21 fixe localement des objectifs de développement durable pour le XXIe siècle. Celui de l’Île d’Arz s’est limité à mettre en valeur seize actions spécifiques en phase avec les Agenda 21 de Golfe du Morbihan-Vannes Agglomération et du PNR.

Une équipe de quatre élus

 

Discutées en commission depuis près de trois ans, ces actions portent notamment sur l’élaboration d’un plan paysager, la mise en place d’itinéraires piétons et vélos permettant de faire découvrir le patrimoine maritime et agricole de l’île, le maintien de la biodiversité, etc. Sur du plus long terme, les efforts en vue de la mobilité (intra-île et vers le continent), de la transition énergétique, le problème de la montée des eaux modifiant les zones humides et attaquant le sentier côtier, le développement d’activités (artisanat et agriculture) sont aussi inscrits à ce programme. À ce jour, plus de la moitié des actions discutées depuis trois ans ont été réalisées ou largement engagées. Jacques de Certaines, qui était en charge du dossier depuis les dernières élections municipales, passe le relais à une nouvelle équipe de quatre élus : Nadège Leroux, Anne Sophie Boinot, Stéphane Buzenet et Jean Loiseau.

Pratique

Vendredi 10 août à 15 h à la mairie, lors d’une réunion publique, le projet d’un itinéraire de petite randonnée et d’un circuit vélo en boucle sera soumis au public, qui pourra apporter critiques et suggestions.

Le Télégramme

Share