Archives pour la catégorie Vie locale

Carte jaune : un passe-droit ?

Carte jaune réservée aux seuls résidents îledarais

Un lecteur de La Vitrine de l’île d’Arz nous ayant écrit pour se surprendre que monsieur Daniel Lorcy, à sa connaissance non résident, bénéficie d’une carte jaune, nous avons interrogé l’intéressé qui, loin de démentir, s’est scandalisé que nous puissions publier cette information.

Pour mémoire, pour bénéficier d’une carte jaune, tarif préférentiel et priorité d’embarquement, il faut être résident îledarais au sens fiscal (il faut avoir élu domicile fiscal sur Arz). Il n’existe aucune dérogation mais semble-t-il un passe-droit.

Des amis de l’intéressé nous ont écrit ; certains pour nous enjoindre de ne pas communiquer ; d’autres pour nous donner des ‘noms d’oiseau’.

Qu’est-il plus problématique ? qu’un ancien élu, grand défenseur des résidents secondaires durant la “crise des cartes jaunes” qu’a connue l’île d’Arz en 2018, ait demandé une dérogation ? que la Mairie ait transmis sa demande ? que la Région, seule décisionnaire, lui ait accordé un passe-droit ? et pour quel motif ?

La Vitrine de l’île d’Arz est un média indépendant qui diffuse gratuitement l’information sur les activités associatives, culturelles, sportives et cultuelles îledaraises. 213 000 lecteurs l’ont consultée depuis sa création fin 2016. Certains lecteurs libre-penseurs nous ont, en leur temps, écrit pour dire leur mécontentement de la création d’une rubrique Vie paroissiale. Certains intéressés se sont émus de la révélation de la négociation inaboutie d’un pacte secret entre Jacques de Certaines et Jean Loiseau pour les prochaines élections municipales. Certains élus se sont énervés que nous nous soyons interrogés sur la légalité d’un projet d’achat à 260 % de sa valeur d’un terrain.

Il paraît que le surnom de La Vitrine est “MédiapARZ” ou “La Bernache enchaînée”. Cela nous convient assez car, pour reprendre, la formule de Beaumarchais revendiquée par Le Figaro, “Sans la liberté de blâmer, il n’est pas d’éloge flatteur”.

Nos 400 lecteurs quotidiens jugeront de l’utilité ou non de porter à leur connaissance ce passe-droit obtenu d’un ancien élu alors même que “La femme de César ne doit pas être soupçonnée” (formule employée selon Plutarque par César pour justifier la répudiation de sa troisième épouse Pompéia accusée de relations adultères avec Caïus).

Un droit de réponse est bien évidemment ouvert à monsieur Lorcy sur ce site.

Pour ne pas lire MediapARZ ou La Bernache enchaînée, il vous suffit de ne consulter La Vitrine de l’île d’Arz. Pour vous abonner, c’est gratuit, il vous suffit de renseigner votre adresse mail en page d’accueil dans la rubrique “S’abonner”. Pour porter des informations à la connaissance de La Vitrine, merci d’écrire à info@arz.fr.

Christophe Stener

qui signe ce que ne font pas certains corbeaux anonymes

Share