Archives pour la catégorie Vie paroissiale

Jésus vendangeur

Enluminure du Manuscrit Add MS 35166 Notice de la British Library sur https://blogs.bl.uk/digitisedmanuscripts/2019/09/wine-making-medieval-style.html

En cette saison de vendanges, un peu d’histoire de l’art chrétien…

Le vin occupe un rôle important dans la Bible tant dans l’Ancien Testament avec 173 citations dont la plus connue celle de Noé. Le vin est cité 41 fois dans le Nouveau Testament. Jésus parle du vin en de nombreuses paraboles. il est central dans le mystère de l’eucharistie. Il n’est donc pas surprenant que l’art religieux se soit emparé de ce symbole. L’enluminure représenté ci-dessus est inspiré du Livre des révélations, appelé aussi Apocalypse de Jean, montre Jésus pressant le vin le glaive à la main puis conduisant une chevauchée de soldats le glaive entre les dents et le baton de commandement en main, image commentée “verbum dei” la parole de Dieu.

Cette image illustre les versets 14,17-20 de l’Apocalypse : Un autre ange sortit du temple céleste ; il avait, lui aussi, une faucille tranchante. / Un autre ange encore, qui a autorité sur le feu, vint de l’autel. Il cria d’une voix forte à celui qui avait la faucille tranchante : « Lance ta faucille tranchante et vendange les grappes de la vigne de la terre : leurs raisins sont mûrs. » / L’ange lança alors sa faucille sur la terre, vendangea la vigne de la terre et jeta la vendange dans le grand pressoir de la colère de Dieu. / On écrasa les raisins dans le pressoir hors de la ville ; il en coula du sang qui monta jusqu’au mors des chevaux sur une étendue de 1 600 unités de distance.

Le sens de ces versets est qu’au jugement dernier, Jésus, vendangera, anéantira ceux qui n’ont pas cru au Seigneur qui n’auront pas droit à la résurrection.

Prolonger votre lecture :

http://www.jbnoe.fr/La-vigne-et-la-Bible

https://www.pasteurweb.org/Etudes/RetourJC/MoissonEtVendange.htm

Le pressoir mystique est un autre thème d’iconographie religieuse chrétienne que nous aborderons dans la chronique de samedi prochain.

Share

La religion rend-elle heureux et/ou mieux portant ?

Vous êtes-vous déjà demandé si la croyance religieuse avait une incidence sur les symptômes dépressifs chez les personnes âgées ? La question est pointue, et la réponse, sachez-le, est non. C’est du moins ce qu’ont conclu des chercheurs belges de l’Université catholique de Louvain qui se sont penchés sur le sujet. L’analyse, publiée fin juillet, est venue allonger la liste des études comportementales sur la religion qui, régulièrement, fascinent les médias autant qu’elles surprennent par leurs conclusions.Elles donnent parfois bonne presse aux religions, comme cette étude du Pew Research Center qui, début 2019, tendait à conclure que la religion rend plus heureux. Ou comme celle menée en 2018 par des chercheurs de l’université de l’Ohio (États-Unis) affirmant que les croyants vivaient en moyenne quatre ans de plus que les athées et agnostiques. D’autres sont beaucoup moins flatteuses. Comme cette étude californienne de 2012 dont les auteurs assuraient que les athées étaient plus enclins à la compassion que les croyants. La suite sur https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/etranges-etudes-religion-2019-09-11-1201046856

Le sujet est très sérieux. Il existe même une Chaire Religion, spiritualité et santé à l’Université de Laval https://www.ulaval.ca/la-recherche/unites-de-recherche/chaires-de-recherche-en-partenariat/chaire-religion-spiritualite-et-sante

Le lien entre religion, magie et médecine est ancestral. Le chaman est une des premières formes de prêtre-médecin. Jésus guérissait des malades et fit revenir Lazare de la mort….

L’opposition entre la médecine rationaliste et la religion est aujourd’hui dépassée

Share