Archives pour la catégorie Vie paroissiale

Le bulletin scolaire de Jésus

Jésus, qui est élève à l’école de Nazareth, rentre chez lui avec son bulletin scolaire. Franchement, ce n’est pas très bon. Sa mère a déjà vu un mauvais bulletin, et elle n’a rien dit, méditant toutes ces choses dans son cœur. Mais aujourd’hui, le plus difficile reste à faire : il faut le montrer à Joseph.

Expéditeur : École Siméon de Nazareth

Destinataires : Joseph et Marie David

Objet : Bulletin de notes de Jésus

Mathématiques : ne sait quasiment rien faire, à part multiplier les pains et les poissons. Ne sait pas faire la distinction dans le calcul d’un salaire entre une heure, et une journée travaillée.

Sens de l’addition : n’est pas acquis ; affirme que son Père et lui ne font qu’un.

Écriture : n’a jamais ses cahiers et ses crayons ; est obligé d’écrire sur le sable.

Géographie : n’a aucun sens de l’orientation ; affirme qu’il n’y a qu’un chemin et qu’il conduit chez son Père.

Chimie : ne fait pas les exercices demandés. Dès qu’on a le dos tourné, transforme l’eau en vin pour faire rigoler ses camarades.

Éducation physique : au lieu d’apprendre à nager comme tout le monde, marche sur l’eau.

Expression orale : grosses difficultés à parler normalement, rêveur, s’exprime en paraboles.

Ordre : a perdu toutes ses affaires à l’école et déclare, sans honte, qu’il n’a même pas une pierre comme oreiller.

Conduite : fâcheuse tendance à fréquenter les étrangers, les pauvres, les galeux et même les prostituées.

Joseph se dit vraiment que ça ne peut plus durer, qu’il doit prendre des mesures sévères : « Eh bien, Jésus, puisque c’est comme ça, tu peux faire une croix sur tes vacances de Pâques ! »

Source : Chrétiens d’aujourdh’ui

Share

Livre d’heures à l’usage du diocèse de Vannes

 

Un livre d’heures est un livre liturgique destiné aux fidèles catholiques laïcs — à la différence du bréviaire, destiné aux clercs — et permettant de suivre la liturgie des Heures. En complément de ce recueil de prières liées aux heures de la journée, le livre d’heures comprend généralement un calendrier pour suivre l’évolution de la liturgie tout au long de l’année, mais aussi parfois des psaumes, les évangiles ainsi que des offices particuliers. Il s’agit du type le plus courant d’ouvrage médiéval enluminé même si tous ne comportent pas de décorations. Ils constituent à ce titre une importante documentation sur la vie à la fin du Moyen Âge et sont la source d’une iconographie sur la chrétienté médiévale.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

XIVe siècle

Manuscrit conservé à la Bibliothèque de l’Arsenal. Ms-616 réserve

En ligne sur Gallica

Share