Archives pour la catégorie Vie paroissiale

INRI

Niccolo Colantonio, Crucifixion, 1450

INRI, Jésus de Nazareth, Roi des Juifs

Au dessus de la tête du Christ en Croix figure un écriteau portant le mot INRI mais que signifie ce mot et pourquoi Jésus a-t-il été crucifié ? Les artistes suivent les indications des évangiles synoptiques qui toutes indiquent que Pilate fit apposer cette inscription qui désignait le supplicié comme “Jésus le roi des Juifs”.

Le titulis crucis, relique supposée recueillie par l’impératrice et sainte Hélène en 425 exposée dans la Basilique Sainte-Croix de Jérusalem, Rome

INRI est l’acronyme de ” Jésus le Nazôréen, le roi des Juifs” selon la formulation de Jean (19,20) car en grec, la langue d’usage en Palestine avec l’araméen, le J est un I. Jésus s’écrit
Ἰησοῦς / Iēsoûs nom dérivé de Yehoshua de l’hébreu
יהושע dans sa forme abrégé Yeshua ישוע Yeshua signifie « Sauveur » et Yehoshua est un nom théophore car il signifie « Dieu (YHWH) sauve »


Fyodor Bronnikov, Les esclaves crucifiés, 1878 , Tretyakov Gallery, Moscow

La crucifixion, châtiment des esclaves

Au regard du droit romain, Jésus est condamné par Pilate pour se prétendre « Roi des Juifs » et comme instigateur d’une sédition contre l’autorité de l’Empereur. Le Digeste (recueil du droit romain) stipule que  « le crime commis contre le peuple romain ou contre sa sécurité est un crime de lèse-majesté (maiestatis crimen) ». 6000 esclaves de la guerre servile conduite par Spartacus ont été ainsi crucifiés tout le long de la voie Appia. Jésus, n’étant pas citoyen romain mais sujet de l’Empereur, ne pouvait bénéficier de la mort honorable de décapitation ou de suicide.

Ivoire romain, Italie, Lazzio, 400 British Museum

La mort en Croix de Jésus, fondement de l’apologétique paulinienne

” Mais nous, nous prêchons un Messie crucifié, scandale pour les Juifs, folie pour les païens ” écrit Paul de Tarse dans l’Épître aux Corinthiens (1,23). La mort, voulue infamante par les Romains du séditieux arrêté et dénoncé par les Grands prêtres juifs, est devenu fondement de l’apologétique paulinienne et moment essentiel de la sotériologie chrétienne car rédemptrice. “Pour saint Paul, la Croix a un primat fondamental dans l’histoire de l’humanité; elle représente le point central de sa théologie, car dire Croix signifie dire salut comme grâce donnée à chaque créature. Le thème de la Croix du Christ devient un élément essentiel et primordial de la prédication de l’Apôtre:  l’exemple le plus clair concerne la communauté de Corinthe.  ” Benoit XVI, Audience générale 2008 http://w2.vatican.va/content/benedict-xvi/fr/audiences/2008/documents/hf_ben-xvi_aud_20081029.html

Poursuivre votre lecture : Christophe Stener, Iconographie antisémite de Judas Iscariot, à paraître fin 2019

Share

Les messes de l’été sur Arz

Carte postale ancienne – Collection Christophe Stener
  • samedi 6 juillet: Messe 18h30 – père Benoit
  • samedi 13 juillet: Messe 18h30 – père Paul & apéritif
  • samedi 20 juillet: Messe 18h30 – père Luc DAVID 
  • samedi 27 juillet: Messe 18h30 – père Luc DAVID 
  • dimanche 28 juillet: PARDON D’ILHUR à partir de 9h à Penera – père François BOEDEC 
  • mardi 30 juillet: MESSE DES MARINS A ILHUR à partir de 9h à Penera – père François BOEDEC 
  • samedi 3 août: Messe 18h30 – père François BOEDEC 
  • samedi 10 août: Messe 18h30 – père François BOEDEC & apéritif
  • jeudi 15 août: PARDON DE L’ASSOMPTION 10h30 – pères Benoit et François BOEDEC
  • samedi 17 août:  Messe 18h30 – père Benoit
  • samedi 24 août: Messe 18h30 – père Louis Michel DANIEL 
  • samedi 31 août: Messe 18h30 – père Louis Michel DANIEL
Photo Christophe Stener
Share